Cuisinier, au-delà de la passion

Bien que tout le monde soit capable de concocter un bon petit plat, d’autres se passionnent pour la cuisine et en font leur métier. En quoi consiste ce métier et quelles sont les tâches confiées au cuisinier ? Et quelles qualités pour le devenir ?

En quoi consiste le métier de cuisinier ?

L’on peut comparer le cuisinier à un artisan de l’assiette. Véritable artiste, il a la capacité de transformer de simples produits en de bons petits plats. Non seulement ils sont aptes à vous offrir une découverte gustative, mais éblouissent aussi vos yeux par la présentation des assiettes. Expert en la matière, le cuisinier combine à merveille les produits autant sur les textures que les saveurs. Au service de la clientèle, il se dévoue à cœur joie afin de leur partager ses réalisations.

Quelles sont les tâches confiées au cuisinier ?

Autant vous le dire, il ne suffit pas de bien cuisiner pour en faire son métier. En effet, le cuisinier intervient à toutes les étapes nécessaires d’un plat. Et cela commence dès la gestion des stocks et de l’approvisionnement jusqu’au dressage. Choix des bons produits, taillage, découpage, préparations des sauces de fond, assainissement sont toutes des tâches qui lui sont confiées. S’ajoute à cela la supervision de la brigade et des commis.

Quelles qualités et quel cursus pour devenir cuisinier ?

Un bon cuisinier doit avoir le sens de la créativité, de la patience. En quête de performance, il est curieux et ne se résout pas à son savoir-faire pour épater sa clientèle. D’ailleurs, il est toujours emmené à effectuer des formations, des colloques et des voyages afin de se surpasser. Il doit être capable de travailler sous pression sans que cela ne terrisse la qualité de ses œuvres. Il doit aussi être réactif et réceptif aux critiques. Selon le niveau, vous pouvez choisir de suivre un CAP, passer un bac Pro en Restauration et hôtellerie. Ou bien intégrer une école de cuisine.

Métier en pleine expansion, de plus en plus se lancent dans les pas grands cuisiniers. Implication, patience et persévérance en sont les secrets. Le tout, en plus d’une bonne formation.

Related Post

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*